top of page
Erable sycomore.jpg

L'été prochain sous les sycomores

Ce court roman est une ode à la liberté. Non pas la simple aspiration naturelle, presque banale, qui touche chaque être au sortir de sa jeunesse, mais l'alchimie rare, la déflagration en territoire inconnu, lorsque la vie semble toute tracée, jalonnée de certitudes inquiétantes

Ce court roman est une ode à la liberté. Non pas la simple aspiration naturelle qui touche chaque être au sortir de l'adolescence, mais l'alchimie rare, la déflagration en territoire inconnu, lorsque la vie semble toute tracée, jalonnée de certitudes. Deux solitudes, deux mondes étrangers, aux frontières de l'impossible attraction, vont peu à peu se laisser happer par une attirance trouble et transgresser les codes de la bienséance.

Et, à travers le prisme de trois âges différents de la femme, l'auteure nous attire dans ce fantasme amoureux, jusqu'au vertige.

L'été prochain sous les sycomores.jpg
bottom of page